ÉTUDE DES MATÉRIAUX : COLLÉGIALE ROYALE DE SANTA MARÍA LA MAYOR À ANTEQUERA

La Collégiale royale de Santa María la Mayor couronne la ville d’Antequera depuis l’enceinte fortifiée de l’ancienne Alcazaba musulmane. Elle a été construite au XIVe siècle dans le style Renaissance, en s’inspirant manifestement de constructions italiennes similaires telles que la cathédrale d’Orvieto.

Cette étude fait partie du projet de restauration et de consolidation de l’église. Pour ce projet, une série d’échantillons de matériaux en pierre ont été analysés, ainsi que des mortiers d’origine et de remplacement et une efflorescence saline. La diffraction des rayons X (XRD), la microscopie optique polarisée (POM), la microscopie vidéo (VM) et la détermination de la porosimétrie par injection de mercure (PIM) ont été utilisées.

Vue générale des zones d’échantillonnage réalisées par l’architecte Marcos J. Sánchez Sánchez : Architecte Marcos J. Sánchez Sánchez.