Services de laboratoire

11 modified scaled webp

Chez TESELA, nous avons plus de 25 ans d’expérience et nous mettons à votre disposition une équipe d’experts de différents domaines (chimistes, ingénieurs, historiens de l’art, médecins et géologues) qui nous permet de développer, de certifier et de valider les différents matériaux, processus et produits.

Notre laboratoire des matériaux offre un service de soutien complet adapté aux besoins de chaque projet patrimonial ou innovation en matière de matériaux, en proposant une assistance technique sur place et en collaborant activement.

9
Analyses et essais en laboratoire :
  • Caractérisation des matériaux.
  • Détermination des formes d’altération.
  • Détermination des propriétés physico-mécaniques.
  • Tests de vieillissement artificiel.
Tests sur place pour déterminer les méthodes d’intervention :
  • Tests de propreté.
  • Sélection des traitements de conservation (consolidants, hydrofuges) et de protection (traitements anti-graffitis, peinture).
  • Essais d’adhérence (mortiers et peintures).
  • Études colorimétriques.
  • Études pour la définition du système de travail dans la phase de projet, ce qui permet d’adapter le traitement proposé et sa portée économique à la réalité.
6 1
DSC 0009 e1524483402163
Contrôle et suivi des pathologies. Conservation préventive
  • Gestion et mise en œuvre des contrôles de qualité.
  • Étude et conception de mortiers de restauration.
  • Surveillance des fissures et des crevasses.
  • Contrôle de l’humidité capillaire et évaluation des systèmes de protection contre l’humidité.
  • Rédaction de rapports, de rapports de propositions d’intervention, de plans et d’améliorations du contrôle de la qualité.
  • Sélection des produits les plus appropriés pour tout type de restauration pendant la phase de construction.

Quelques-uns de nos tests et analyses

L’ANALYSE DES MATIÈRES PREMIÈRES (GRANULATS, LIANTS ET ADDITIFS)
  • Coefficient de friabilité des agrégats
  • Détermination des fines dans les agrégats
  • Détermination de la réaction alcali-silice et alcali-silicate. Méthode chimique
  • Détermination de la réactivité du carbonate alcalin dans les agrégats
  • Module de finesse des agrégats
  • Réactivité potentielle alcali-silice. Méthode accélérée sur des échantillons de mortier
  • Réactivité potentielle des agrégats avec les alcalis. Méthode du prisme en béton
  • Détermination du pH de l’eau pour le mélange du mortier et les échantillons d’essai
  • Les grumeaux d’argile et autres particules friables dans les agrégats
  • Coefficient de propreté
  • Détermination des chlorures solubles dans l’eau par la méthode de Volhard
  • Polluants lumineux
  • Teneur en humus des agrégats
  • Teneur en sulfates solubles dans l’eau.
  • Teneur totale en soufre par digestion acide
  • Matières solubles dans l’eau
  • Perte à l’allumage
  • Sulfates solubles dans l’acide.
  • Analyse chimique des ciments
  • Essai au sulfate de magnésium, à l’exception de l’évaluation de la granulométrie des agrégats complets
  • Résistance au gel et au dégel
  • Résistance aux chocs thermiques dans les agrégats
  • Surface spécifique des liants et des additifs
  • Analyse élémentaire CHNS
  • Détermination des courbes granulométriques de tamisage
  • Thermogravimétrie (TG) (10ºC/min, atmosphère)
  • Analyse chimique de composés organiques et inorganiques au moyen de la spectroscopie infrarouge (FTIR).
ANALYSE DES MORTIERS, PÂTES, ADHÉSIFS ET COULIS HISTORIQUES
  • Résistance à la flexion et à la compression
  • Détermination de la résistance à l’absorption capillaire
  • Analyse chimico-minéralogique
  • Thermographie infrarouge des façades et des sols
  • Détermination de l’adhérence
  • Adhésion après immersion dans l’eau
  • Déformation transversale
  • Détermination de la force d’adhérence des mortiers
  • Essais à l’eau (détermination du coefficient de perméabilité à la vapeur d’eau)
  • Essais à l’eau (détermination du coefficient d’absorption capillaire)
  • Détermination de la capacité de rétention d’eau
  • Capacité de mouillage
  • Matières volatiles et non volatiles
  • Teneur en cendres par calcination directe
  • Détermination de l’adhésion initiale
  • Temps de durcissement
  • Détermination de la teneur en air du mortier frais
  • Temps d’ouverture du mortier frais
  • Temps d’écoulement (débit)
  • Temps de prise initiale et finale (Vicat)
  • Détermination de la maniabilité. Essai de ruissellement des mortiers thixotropes
  • Détermination de la maniabilité des produits à appliquer par ruissellement
  • Détermination de la maniabilité. Essai de ruissellement du béton pour les réparations
  • Détermination de la résistance à la flexion et à la compression du mortier durci
  • Essai de chlorure sur les mortiers de maçonnerie
  • Analyse rhéologique des pâtes de chaux
  • Determinación de la maniobrabilidad. Application de mortiers de réparation sur des substrats
  • Détermination de la profondeur de carbonatation dans le béton durci par la méthode de la phénolphateline
  • Détermination de la densité apparente du mortier en poudre
  • Détermination de la densité apparente du mortier frais
  • Détermination de la densité apparente du mortier durci
  • Détermination de la consistance du mortier frais à l’aide d’une table à secousses
  • Délai de mise en œuvre
  • Détermination de la résistance à la compression (y compris le cisaillement et la préparation des échantillons)
  • Détermination des caractéristiques physiques du mortier durci (y compris la préparation du mortier, la détermination de la densité, de la teneur en humidité, de la valeur de retrait, de la résistance à la flexion et à la compression).
  • Analyse d’images numériques
  • Caractérisation microstructurale, texturale et chimique par microscopie électronique à balayage
  • Détermination de la courbe de variation dimensionnelle du mortier (à partir du temps zéro) pendant 48 heures.
  • Compatibilité des mortiers d’enduit avec les substrats de maçonnerie
  • Détermination de la perméabilité au dioxyde de carbone
  • Résistance à la carbonatation
ANALYSE POUR LA CARACTÉRISATION D’ÉCHANTILLONS PICTURAUX ET DE BOIS
  • Analyse chimique de composés organiques et inorganiques au moyen de la spectroscopie infrarouge (FTIR).
  • Analyse de l’attaque des insectes xylophages sur le bois.
  • Analyse des attaques microbiologiques.
  • Étude du microbiote présent dans un échantillon de matériau pierreux pour déterminer la présence de bactéries carbonatogènes afin de garantir l’efficacité du traitement de bioconsolidation.
  • Analyse des causes de la biodétérioration.
  • Porosité et perméabilité aux gaz et aux vapeurs des supports organiques.
  • colorimétrie
  • Spectrophotométrie UV
  • Microscopie électronique (SEM)
  • Spectrophotométrie infrarouge à transformée de Fourier par réflectance totale atténuée (FTIR-ATR).
  • Examen par lampe UV.
  • Analyse par spectroscopie Raman.
ANALYSE DES PIERRES
  • Analyse minéralogique par diffraction des rayons X (XRD) (y compris la préparation des échantillons, l’identification des phases minérales et l’analyse semi-quantitative).
  • Analyse chimique élémentaire par fluorescence X (XRF).
  • Étude du système poreux par porosimétrie à injection de mercure (PIM).
  • Essais de vieillissement accéléré (cycles de gel-dégel).
  • Étude pétrographique (y compris la préparation de couches minces, l’étude par microscopie optique polarisée et les microphotographies).
  • Test de durabilité en chambre climatique.
  • Essais à l’eau (détermination du coefficient d’absorption capillaire, de la perméabilité à la vapeur d’eau, de l’absorption et du séchage à la pression atmosphérique).